Maxence Ravelomanantsoa quartet

Maxence Ravelomanantsoa Quartet

vendredi 13 Octobre 2017 | 18h00
le mac orlan


Maxence Ravelomanantsoa saxophone
Édouard Ravelomanantsoa piano

Samuel F’hima contrebasse
Ariel Tessier batterie


Le rennais Maxence Ravelomanantsoa a, parait-il, chanté Miles Davis avant de savoir parler…

Précoce mais surtout particulièrement doué, il remporte le deuxième prix du Concours National de Jazz à la Défense avec le groupe PJ5 du guitariste Paul Jarret. Jeune saxophoniste très prometteur, Maxence Ravelomanantsoa est sélectionné par le festival Jazz à l’étage pour une résidence de création. En parallèle de ses études au conservatoire, il se produit dans de nombreux lieux en France (Festival de Malguénac, le Baiser salé, le Sunset-Sunside, le Duc des Lombards, Jazz in Marciac…).

Le Maxence Ravelomamantsoa Quartet a également donné un premier concert très remarqué au Liberté à Rennes, en premièrere partie du Spring Quartet de Jack DeJohnette (Joe Lovano/Esperenza Spalding/Leo Genovese). Le saxophoniste Joe Lovano se déplacera même en personne pour féliciter le groupe pour la musique et son interprétation ! Avec son quartet de haute voltige, bourré d’énergie, Maxence Ravelomamantsoa représente cette jeune génération de musiciens attentifs, fougueux, et désireux de trouver ensembles leurs limites pour mieux les repousser.


Les informations pratiques :


Tarifs :
. en réservation :
plein 8 € / réduit et adhérent.es : 5 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket

Contact :
Le Mac Orlan
65 rue de la Porte
29200 Brest
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01

Crédit photo : Maxence Ravelomanantsoa

 

Quatuor Machaut – Quentin Biardeau

Quatuor Machaut quentin biardeau

Dimanche 15 Octobre 2017 | 16h00
Église ST LOUIS


Quentin Biardeau saxophone ténor
Simon Couratier saxophone baryton

Francis Lecointe saxophone alto & baryton
Gabriel Lemaire saxophone alto et baryton


En 2011, Quentin Biardeau découvre la « Messe de Notre-Dame », de Guillaume Machaut, et  constitue alors le quatuor du nom du compositeur avec les saxophonistes Simon Couratier, Francis Lecointe et Gabriel Lemaire.

La « Messe de Notre-Dame » (XIVe siècle) est l’un des plus ancien ensemble de messes polyphonique à quatre voix. Le quatuor, nous fait donc (re)découvrir, arrange et s’approprie cette œuvre classique avec leurs saxophones barytons, ténors et alto. Grâce à leur inspiration, leurs influences jazz et des improvisations, l’œuvre change de couleur musicale tout en gardant ses caractéristiques de messe classique.

Pour mettre en valeur leur travail et faire profiter au maximum les auditeurs, le quatuor ne joue que dans des lieux avec une acoustique particulière, comme par exemple des usines désaffectées, des grottes, des piscines, des églises. C’est d’ailleurs le cas pour leur représentation de Brest, qui aura lieu dans l’église de St Louis !

« Qui n’a pas assisté à l’enregistrement nocturne dans l’abbaye de Noirlac ne sait pas que le son est une matière palpable, qu’il vous touche physiquement, que vous pouvez le prendre entre vos doigts ». Citizen Jazz

« Du post-rock pour saxophones bien tempérés ? Une grand-messe free pour le temps présent ? La B.O. d’un thriller en cathédrale ? Le Quatuor Machaut plonge l’auditeur dans un moderne moyen-âge aussi splendide qu’inquiétant ». Jazz News


Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, du FCM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et de la SACEM. Partenaire média : France Musique
www.jazzmigration.com


Les informations pratiques :


Tarifs :
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Contact :
Église St Louis
51 Rue Jean Macé, Brest
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01

Crédit photo : Jean Pascal Retel

André Minvielle

ANDRÉ MINVIELLE

DU 5 AU 8 octobre 2017


André Minvielle voix


Un récital où l’imprévisible percussionniste et « vocalchimiste » vide son sac de scats, de raps avec accents et de chants en sons bien pensés.

Avec son « Bo vélo de Babel » abracadabrantesque, l’éternel complice de Bernard Lubat tend des fils entre chanson et jazz, scat et tchatche, blues et musette, rap et musiques traditionnelles, autour d’un axe central : l’oralité, la musicalité des langues et des parlers anciens ou nouveaux. Seul sur scène avec sa dégaine digne d’un Jacques Tati sonique, André Minvielle explore les petites musiques de la langue quand on la tire et se fait « facteur d’accents, facteur d’abcès en matière d’identité ». Armé de son savoir-improviser et de quelques instruments et percussions de fortune – dont une boite à boucle et une bouteille en plastique électrique – ce jongleur de syllabes parvient à plonger le spectateur dans un univers musical et poétique à nul autre pareil.


Les informations pratiques :


La tournée par date :
Jeu 5 oct – 20 h 30 : Cinéma de Port Lay – Île de Groix
12 € plein tarif / 10 € adhérent.es INIZI & demandeurs.ses d’emploi
Organisateurs : INIZI & MAPL
Ven 6 oct – 20 h 30 : L’Espace du Roudour – St Martin-des-Champs
16 € plein tarif / 13 € adhérent.es Roudour & Penn ar jazz / 6 € enfants – 12 ans
Sam 7 oct – 20 h 30 : Ty Skol – Crozon
10 € plein tarif / 5 € adhérent.es Amimuse & Penn ar jazz
Organisateurs : Amimuse Les amis de la musique
Dim 8 oct – 18 h 00 + VOÏ VOÏ Le Run ar Puñs – Châteaulin
Prévente : 13 € plein tarif / 11 € tarifs réduit & adhérent.es
Sur place : 15 € plein tarif / 13 € tarifs réduit & adhérent.es
Crédit photo : Caroline Pottier
jean dousteyssier

Jean Dousteyssier

Jean DOUSTEYSSIER

« seuls à st martin » – SAMEDI 14 octobre 2017
16h00 | Passerelle, centre d’art contemporain


Jean Dousteyssier clarinettes


Élève de la classe de jazz du collège de Marciac, puis de la classe de jazz du Conservatoire de Paris, Jean Dousteyssier est le benjamin de l’ONJ. Après avoir exploré les multiples traditions folkloriques de son instrument lors d’un voyage au long cours dans les Balkans, il a intégré récemment des formations telles que le Umlaut Big Band ou le European Jazz Orchestra.

Soucieux de multiplier les approches de ses instruments et de diversifier ses pratiques compositionnelles, il n’a que faire des chapelles et des notions de genre. Passant sans état d’âme, de l’Orchestre National de Création, d’Expérimentation et d’Improvisation Musicale (ONCEIM) imaginé par Frédéric Blondy au sextet The Coquettes (composé de Benjamin Dousteyssier, Matthieu Naulleau, Elie Duris, Louis Laurain et Sébastien Beliah) dont le projet autour de John Kirby est consacré à la redécouverte du répertoire du groupe phare du contrebassiste américain; s’engageant en quartet avec Post K dans une relecture de la musique de la Nouvelle-Orléans des années 20-30; ou plongeant au coeur vibratile de la matière sonore au sein du quatuor de clarinettes Watt (en compagnie d’Antonin-Tri Hoang, Julien Pontvianne et Jean-Brice Godet), Jean Dousteyssier est à l’image de cette nouvelle génération de musiciens : curieux, érudit, virtuose et définitivement transgenre.


Les informations pratiques :


Tarif :
Gratuit, dans la limite des places disponibles

Contact:
Passerelle CAC
41 Rue Charles Berthelot
29200 Brest
Penn ar Jazz : 02 29 00 40 01
Crédit photo : Denis Rouvre

Twins [The Bridge #0]

Twins [The Bridge #0]+ r. mitchell & w. guthrie
chicago now !

Mercredi 11 octobre 2017 | 20 h 30
Le Vauban


Fred Jackson Jr. saxophones alto & soprano
Makaya MacCraven batterie, électronique

Stéphane Payen saxophone alto
Edward Perraud batterie, percussions


C’est grâce à la symétrie que toutes les dissymétries sont possibles (et réciproquement) : ici deux saxophones aux hélices de papillons, aux élytres de fusées, deux batteries diversifiées jusqu’à faire de toute surface des miroirs magiques. Ils se jouent ensemble de la pesanteur comme de l’apesanteur.

Imaginez un plongeon, synchronisé, du haut de la falaise des saxophones et des batteries. Imaginez des plongeurs que leurs saltos et leurs vrilles ralentiraient, un peu comme si ces figures en cascade finissaient par former un invisible échafaudage. Il y a les saxophonistes sagittaires et les batteurs trapézistes, s’assistant ou se contestant dans leurs tâches respectives, de passage de relais en passage de relais. Le sagittaire Payen avec le trapéziste McCraven, ou le trapéziste Perraud avec le sagittaire Jackson. Parfois les batteries installent leur campement et laissent les saxophonistes libres d’aller et de venir, de partir en reconnaissance : l’intendance suit, quitte à passer des rythmes en contrebande. Sagittaires et trapézistes sont géomètres dans la démesure.

À partir de 20 h 30, vous serez accueilli.es en musique par une formation issue de la classe Jazz du Conservatoire de Brest (Jessica Roumeur, Pauline Tassel, Philip Hardy, Christian Barrazza)
Le duo
Roscoe Mitchell & Will Guthrie jouera en seconde partie de soirée.

Découvrez The Bridge, le programme d’échanges culturels et bien plus encore.


Les informations pratiques :


Tarifs :
. en réservation :
plein 17 € / réduit 14 € / adhérent.es : 11 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket
Contact :
Le Vauban
17 avenue Georges Clémenceau
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01
Crédit photo : Edward Perraud
site-logo-RADIO-u2

Jacky Molard Quartet

Jacky Molard Quartet
invite François corneloup

Dimanche 15 octobre 2017 | 17h30
Le Vauban


Jacky Molard violon
Hélène Labarrière contrebasse
François Corneloup saxophone baryton

Yannick Jory saxophone
Janick Martin accordéon


Après trente années passées à bouleverser en profondeur la musique populaire bretonne en l’ouvrant sur l’infinie variété des musiques du monde, le violoniste a créé une formation hybride, capable de passer avec aisance d’une musique à une autre.

Après leurs trois albums aux influences multiples et aux accents bretons et gaéliques, où le violon de Jacky Molard, la contrebasse d’Hélène Labarrière, le saxophone de Yannick Jory et l’accordéon de Janick Martin ont trouvé cohésion, harmonie et complémentarité, sans aucune limite à l’inspiration, la quartet est aujourd’hui à la recherche de nouveauté !

Le but étant de repousser les limites en découvrant de nouvelles sonorités avec notamment les compositions de François Corneloup (saxophone baryton) que l’on retrouve en invité exceptionnel pour ce premier concert après la sortie de l’album.

En attendant l’Atlantique Jazz Festival, le Jacky Molard Quartet nous offre quelques images de son enregistrement :

Retrouvez le duo Bojan Z & Julien Lourau en seconde partie de soirée.


Les informations pratiques :


Tarifs :
. en réservation :
plein 17 € / réduit 14 € / adhérent.es : 11 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket
Contact :
Le Vauban
17 avenue Georges Clémenceau
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01Crédit photo : Serge Picard

New Third Coast Orchestra

NEW third coast orchestra

jeudi 12 Octobre 2017 | 22h00
le vauban


Rob Mazurek composition, direction
Baptiste Jaffré contrebasse
Jean-Marc Perrin piano
Avreeayl Ra, Nicolas Grande batterie
Matthieu Bourbigot guitare
Robin Fréville électronique
Céline Rivoal accordéon

D. Losquin, M. Lamidey, P. Champion trompette
Angelo Recorbet, Guillaume Figuié trombone
F. Thibaudeau, K. Sarrau saxophone. ténor
Thibault Lecorre, Simon Le Galle saxophone alto
Cristophe Rocher, Pierre Caradec clarinette
  Justine Sion-Henry flûte


Vous vous souvenez peut-être du Third Coast Ensemble, ce grand orchestre franco-américain emmené par Rob Mazurek, qui avait fait chaviré le Quartz en 2015. Pour célébrer les 100 ans de l’arrivée du jazz en Europe, une nouvelle version est imaginée…

Après Douglas Ewart, Famoudou Don Moye, Mwata Bowden, l’orchestre jazz du Conservatoire joue cette année la musique de Rob Mazurek. À l’occasion de la célébration du centenaire de l’arrivée du Jazz en Europe, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest, Penn Ar jazz et l’Ensemble Nautilis s’associent pour proposer cette nouvelle création : des musiciens professionnels américains et bretons issus du Third Coast Ensemble rencontrent l’orchestre de jazz du Conservatoire pour une relecture de ce répertoire original.


Les informations pratiques :


Tarif :
gratuit
Contact :
Le Vauban
17 avenue Georges Clémenceau
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01

Crédit photo : Hervé Le Gall

 

Olivier Benoît

OLIVIER BENOÎT

« seuls à st martin » – samedi 14 octobre 2017
17h00 | bad seeds


Olivier Benoît guitare

 


Olivier Benoît investit aussi bien les champs de l’improvisation libre, de la musique expérimentale que ceux du jazz ou de la musique contemporaine et électronique.

En solo, il développe un vocabulaire timbral large, bien qu’il n’utilise que très peu d’ustensiles et très peu d’effets. Car il concentre ses recherches sur les propriétés intrinsèques de l’instrument, transformant celui-ci en une plaque ultrasensible, en quête d’une maîtrise et une précision toujours plus grandes. La musique n’est pas une musique ”d’effets”, ni un ”catalogue de sons”, mais se veut poétique.


Les informations pratiques:


Tarif :
Gratuit, dans la limite des places disponibles
Contact:
Bad Seeds
26, rue Massillon
29200 Brest
Tél : 02 29 62 84 05
Crédit photo : Jeff Humbert

In Girum

in girum + Cabaret Contemporain

SAMEDI 14 octobre 2017 | 21h30
la carène


Johann Bourquenez piano, électronique

Sylvain Darrifourcqbatterie


In Girum est un tout nouveau duo rassemblant deux musiciens aventureux, Johann Bourquenez – plus connu pour son travail au piano avec le trio Plaistow – et le batteur syncrétique, précis et énergique Sylvain Darrifourcq – qui compose et joue/a joué avec notamment les formations In Love With, Émile Parisien quartet et Milesdavisquintet!

Les deux artistes ont une expérience internationale, et une tendance à repousser les limites de tout ce qu’ils font. La musique de In Girum se concentre sur des patterns polyrythmiques, des boucles en évolution permanente, qui vous emmènent doucement mais sûrement, vers la transe. Le délicat et puissant mélange batterie/machines/claviers évolue entre electronica, jazz, hip-hop, noise et techno. Quelques compositions servent de balises au milieu de vertigineuses improvisations à l’énergie communicative. Le duo développe ainsi des grooves et des textures irrésistibles qui défient le corps et l’esprit…

Concert organisé dans le cadre du partenariat AJC-ProHelvetia. Ce concert est proposé dans le cadre du programme « Jazz Migration#2 », projet de soutien au développement de carrière de jeunes formations de jazz initié par l’AFIJMA il y a 15 ans et aujourd’hui développé par AJC. « Jazz Migration » reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du FCM et de la SACEM. France Musique et Jazz News sont partenaires de la tournée « Jazz Migration#2 ».

ajc_coul copiePH_logo_colorjazz-migration-logo_800px

Retrouvez Cabaret Contemporain en seconde partie de soirée.


Les informations pratiques :


Tarif :
Plein : 14 €
Réduit : 12 €
Adhérent-es : 3 €
(Comptez + 2 € pour l’achat sur place)
site-logo-RADIO-u2
Contact:
La Carène
30 Rue Jean Marie le Bris
29200 Brest
Penn ar Jazz  : 02 29 00 40 01
Crédit photo : Mehdi Benkler

Fidel Fourneyron

FIDEL FOURNEYRON

« seuls à st martin » – SAMEDI 14 octobre 2017
18h00 | Le mouton à cinq pattes


Fidel Fourneyron trombone


Repéré par les plus grands noms du jazz et notamment par Marc Ducret, Fidel Fourneyron rejoint l’Orchestre National de Jazz d’Olivier Benoît en 2014. Il continue par ailleurs à tracer sa route, dans les groupes les plus excitants du moment, mais également en solo.

Après de multiples collaborations, notamment avec Papanosh, le White Desert Orchestra d’Ève Risser, les collectifs COAX, UMLAUT, le Tricollectif, voici un concert de trombone seul. Écouter un solo, c’est partager pour un moment l’intimité d’un musicien, ressentir la moindre intention, entendre la plus petite respiration. Le trombone de Fidel se livre à vous, il chante et souffle, éructe, hurle et s’arrête, halète, marmonne ou babille…

« Le public est tenu en haleine parce qu’il y a un souffle, une performance physique, beaucoup d’humour, beaucoup d’engagement et beaucoup de présence ; c’est quelqu’un qui s’adresse au public, qui l’accueille, et ça c’est tout a fait appréciable… » Anne Montaron – France Musique


Les informations pratiques :


Tarif :
Gratuit, dans la limite des places disponibles
Contact:
Le Mouton à cinq pattes
25 rue Navarin
29200 Brest
Penn ar Jazz  : 02 29 00 40 01
Crédit photo : Simon Lambert