the khu

The Khu

THE KHU
Mac Orlan Jazz Club

jeudi 11 octobre 2018 | 18h00
Le MAC ORLAN


Nicolas Péoc’h saxophone
Johan Blanc trombone

Nicolas Bauer basse
Vincent Sauve batterie


La musique de The Khu dessine de grands espaces d’improvisation portés par un groove malin et insaisissable. Du jazz vif, espiègle et rock’n roll, joué avec un plaisir communicatif !

Les membres de The Khu se sont rencontrés à Brest au sein de l’orchestre Nimbus, dirigé pour sa dixième édition par le saxophoniste et compositeur Steve Coleman. Après cette expérience, ils décident de former un quartet où les principes enseignés par l’américain cohabiteraient avec leurs sensibilités et idées propres. Un passage très remarqué lors du tremplin national de Jazz à La Défense, et le quartet enchaîne les concerts, trace son sillon. Leur nom leur vient de l’ancienne Égypte ; le Khu était considéré comme une ancre qui liait les formes spirituelles et physiques d’un individu. Toujours en mouvement, la musique de The Khu se joue des étiquettes et se recompose en permanence sur la base de compositions millimétrées. On se retrouve ainsi comme aspiré dans une transe rythmique infernale. Le jeu collectif de ces quatre musiciens est impressionnant de cohésion et force l’adhésion immédiate.

« Une combinaison d’énergie guerrière et de recherches rythmiques. Cela donne une musique à angles aigus, à fleur de nerfs, où la répétition de certains motifs peut se transformer en hymne à tue-tête. Musique tendue, têtue, vibrante, énergique. C’est déjà plus que prometteur. » Jazz Magazine

« Un album sans paresse, sans facilités, aux méandres totalement maîtrisés. » Citizen Jazz

« Du jazz contemporain à la forte personnalité sur des rythmiques complexes et des formes mélodiques anguleuses. Sacré caractère les bretons ! » Culture Jazz


Les informations pratiques:


Tarifs :
. en réservation :
plein 8 € / réduit & adhérent.es : 5 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket
© Vincent Sauve Domage
constellation

Montréal maintenant ! Constellation records

Montréal maintenant !
ERIC CHENAUX +
JASON SHARP & ADAM BASANTA

SAMEDI 13 octobre 2018 | 21h00
Le VAUBAN


Montréal Maintenant ! c’est un focus sur la scène Montréalaise avec laquelle nous échangerons durant les saisons à venir. La première soirée lors du festival est dédiée au label emblématique de la ville, Constellation records.

Constellation Records est un label indépendant basé à Montréal connu pour sa contribution aux musiques en marges, son anticapitalisme prononcé et la production d’albums signés Godspeed You! Black Emperor, A Silver Mt. Zion ou encore Do Make Say Think pour les formations les plus connues. Pour cette soirée, nous présentons deux artistes qui sortiront leurs albums respectifs au printemps.

Eric Chenaux Même dans les courants d’avant-garde de la ballade folk, pop et jazz, Eric Chenaux se sent comme une anomalie. En dépit de son irréfutable iconoclasme, sa musique reste pourtant merveilleusement chaleureuse, généreuse.

Jason Sharp Depuis de nombreuses années, Jason Sharp joue un rôle dans la scène expérimentale / improvisatrice montréalaise, principalement en tant que saxophoniste explorant la musique ambient, tout en collaborant avec une grande variété d’ensembles jazz notamment dans Land Of Kush de Sam Shalabi et dans le Coin Coin Chapter One de Matana Roberts.


Les informations pratiques:


Tarifs :
. en réservation :
plein 14 € / réduit 12 € / adhérent.es 8 €
. sur place, compter 2 € supplémentaires pour chaque tarif
ticket
© Esther May Campbell & Emily Gan
trio-roy-oliva-sakai

Trio Roy-Oliva-Sakaï

Trio Roy-Oliva-Sakaï

samedi 13 octobre 2018 | 17h00
L’auditorium du conservatoire


Guillaume Roy violon alto
Stephan Oliva piano

Atsushi Sakaï violoncelle


Voici une formation pratiquement inédite dans l’histoire de la musique dans laquelle le mélange des trois timbres nous amène tout de suite dans une couleur profonde et charnelle.

Il y a comme une évidence, voire une urgence, à développer un répertoire pour ces trois là. Stéphane Oliva, Atsushi Sakaï et Guillaume Roy couvrent à eux trois un chant musical incroyablement vaste, avec toujours un désir immodéré pour la liberté, une passion de l’improvisé, de l’écriture soignée et du collectif. Pour ce tout nouveau projet, ils composent tous les trois une musique riche de leurs expériences communes (Quatuor iXi, le Lousadzak de Claude Tchamitchian) et variées.


Les informations pratiques:


Tarifs :
. en réservation :
plein  8 € / réduit  & adhérent.es  5 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket
 
palm unit

Palm Unit

PALM UNIT
+ BCUC

VENDREDI 12 octobre 2018 | 20h30
LA CARÈNE


Lionel MARTIN saxophones
Fred ESCOFFIER claviers

Philippe « Pipon » GARCIA batterie


Jef Gilson est le grand absent des livres d’Histoire alors même que son nom côtoyait ceux de John Coltrane, Oscar Peterson, Sun Ra ou Ray Charles (avec qui il avait d’ailleurs partagé l’affiche).

Pour être tout à fait honnête, même le saxophoniste Lionel Martin (uKanDanZ), le claviériste Fred Escoffier (Le Sacre du Tympan) et le batteur Philippe « Pipon » Garcia (Erik Truffaz Quartet) n’en avaient jamais entendu parler, avant que le producteur et label manager Antoine Rajon ne leur propose cet hommage en montant Palm Unit (double clin d’œil au label Palm que Jef avait créé dans les 70s, et au Gilson Unit, nom sous lequel son band avait sorti un disque sur Futura en compagnie du saxophoniste américain Sahib Shihab). Cette relative virginité du trio, mêlée à la grande connaissance du producteur, était ce qui pouvait arriver de mieux à cet hommage. Le groupe joue sans a priori, et de manière totalement décomplexée, le répertoire de Gilson, en le réinventant tout en gardant la substance originelle. Les ambiances sont à la fois psychédéliques, un peu seventies, parfois très rock.  Le sax griffe, miaule et minaude, tandis que la batterie fait swinguer l’ensemble. Jef Gilson a souvent été trop en avance pour son époque. Sa musique résonne aujourd’hui avec l’évidence que l’heure est enfin venue.

« Tout de suite, il se passe quelque chose. Le saxophoniste bondit sur scène, habillé d’un poncho rouge ; il ne connaitra plus aucun moment d’immobilité durant l’heure, beaucoup trop brève, qui va s’écouler. […]. Martin est un musicien de l’énergie, dont le jeu est tout aussi percussif que mélodique. Avec lui, la musique se vit jusqu’au bout du souffle. À ses côtés, Fred Escoffier déploie aux claviers des couleurs saturées qui semblent provenir en droite ligne des années 70 […] et Philippe « Pipon » Garcia lâche des coups puissants derrière sa batterie en fusion. On est emporté par cette bourrasque qui nous rappelle que le jazz est avant tout une aventure dont l’incertitude reste le facteur premier. » Citizen Jazz

« Le producteur Antoine Rajon réunit un rugueux quartet pour tenter de ressusciter l’esprit de l’inclassable [Jef Gilson]. Mission accomplie avec une fougue contagieuse. » Album du mois Jazz News


Retrouvez BCUC en seconde partie de soirée.


Les informations pratiques:


Tarifs :
. en réservation :
plein 14 € / réduit 12 € / adhérent.es, élèves du Conservatoire & – 26 ans : 8 €
ticket
Contact:
© Christophe Charpenel
BCUC

BCUC

BCUC
+ PALM UNIT

VENDREDI 12 octobre 2018 | 20h30
LA CARÈNE


JOVI voix
HLONI voix
LUJA voix, percussions
MOSEBETSI basse

ZUKGOMOTSO  voix
THABO congas
SKHUMBUZO percussions

 


« Une musique pour le peuple, par le peuple, avec le peuple. » Aucune pose dans ce slogan, et nulle pause durant des concerts qui déchaînent les foules tout autant qu’ils défoulent les esprits.

Sorte de mélange afro-psychédélique de free jazz spirituel et de funk rauque, avec une bonne dose de hip-hop et de gospel sud-africain, l’alchimie explosive de BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) ne ressemble à nulle autre. Et puise son énergie avant tout dans la transe, pour une expérience jubilatoire et expiatoire, qui met tout le monde raccord, d’équerre, sur scène. Le collectif vit comme ses aînés sa musique comme une arme de libération politique et spirituelle, tout autant qu’une transe hédoniste proche de celle du nigérian Fela Kuti.

Actif depuis 15 ans en Afrique du Sud, BCUC a été repéré ici en 2016 aux Trans Musicales lors de la sortie de Our Truth, un premier album incroyable de transe. Les performances vibratoires de BCUC sont d’abord à voir sur scène, quand les sept musiciens (dont une chanteuse) de Soweto soulèvent littéralement le ­public par l’intensité de leur soul tellurique et de leur verve imprécatoire.

« Ça commence à se savoir, BCUC est le meilleur groupe du monde sur scène ». Les Inrocks

Retrouvez Palm Unit en première partie de soirée.


Les informations pratiques:


Tarifs :
. en réservation :
plein 14 € / réduit 12 € / adhérent.es, élèves du Conservatoire & – 26 ans : 8 €
ticket
 

 

© DR

Maxence Ravelomanantsoa quartet

Maxence Ravelomanantsoa Quartet

vendredi 13 Octobre 2017 | 18h00
le mac orlan


Maxence Ravelomanantsoa saxophone
Édouard Ravelomanantsoa piano

Samuel F’hima contrebasse
Ariel Tessier batterie


Le rennais Maxence Ravelomanantsoa a, parait-il, chanté Miles Davis avant de savoir parler…

Précoce mais surtout particulièrement doué, il remporte le deuxième prix du Concours National de Jazz à la Défense avec le groupe PJ5 du guitariste Paul Jarret. Jeune saxophoniste très prometteur, Maxence Ravelomanantsoa est sélectionné par le festival Jazz à l’étage pour une résidence de création. En parallèle de ses études au conservatoire, il se produit dans de nombreux lieux en France (Festival de Malguénac, le Baiser salé, le Sunset-Sunside, le Duc des Lombards, Jazz in Marciac…).

Le Maxence Ravelomamantsoa Quartet a également donné un premier concert très remarqué au Liberté à Rennes, en premièrere partie du Spring Quartet de Jack DeJohnette (Joe Lovano/Esperenza Spalding/Leo Genovese). Le saxophoniste Joe Lovano se déplacera même en personne pour féliciter le groupe pour la musique et son interprétation ! Avec son quartet de haute voltige, bourré d’énergie, Maxence Ravelomamantsoa représente cette jeune génération de musiciens attentifs, fougueux, et désireux de trouver ensembles leurs limites pour mieux les repousser.


Les informations pratiques :


Tarifs :
. en réservation :
plein 8 € / réduit et adhérent.es : 5 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket

Contact :
Le Mac Orlan
65 rue de la Porte
29200 Brest
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01

Crédit photo : Maxence Ravelomanantsoa

 

Quatuor Machaut – Quentin Biardeau

Quatuor Machaut quentin biardeau

Dimanche 15 Octobre 2017 | 16h00
Église ST LOUIS


Quentin Biardeau saxophone ténor
Simon Couratier saxophone baryton

Francis Lecointe saxophone alto & baryton
Gabriel Lemaire saxophone alto et baryton


En 2011, Quentin Biardeau découvre la « Messe de Notre-Dame », de Guillaume Machaut, et  constitue alors le quatuor du nom du compositeur avec les saxophonistes Simon Couratier, Francis Lecointe et Gabriel Lemaire.

La « Messe de Notre-Dame » (XIVe siècle) est l’un des plus ancien ensemble de messes polyphonique à quatre voix. Le quatuor, nous fait donc (re)découvrir, arrange et s’approprie cette œuvre classique avec leurs saxophones barytons, ténors et alto. Grâce à leur inspiration, leurs influences jazz et des improvisations, l’œuvre change de couleur musicale tout en gardant ses caractéristiques de messe classique.

Pour mettre en valeur leur travail et faire profiter au maximum les auditeurs, le quatuor ne joue que dans des lieux avec une acoustique particulière, comme par exemple des usines désaffectées, des grottes, des piscines, des églises. C’est d’ailleurs le cas pour leur représentation de Brest, qui aura lieu dans l’église de St Louis !

« Qui n’a pas assisté à l’enregistrement nocturne dans l’abbaye de Noirlac ne sait pas que le son est une matière palpable, qu’il vous touche physiquement, que vous pouvez le prendre entre vos doigts ». Citizen Jazz

« Du post-rock pour saxophones bien tempérés ? Une grand-messe free pour le temps présent ? La B.O. d’un thriller en cathédrale ? Le Quatuor Machaut plonge l’auditeur dans un moderne moyen-âge aussi splendide qu’inquiétant ». Jazz News


Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, du FCM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et de la SACEM. Partenaire média : France Musique
www.jazzmigration.com


Les informations pratiques :


Tarifs :
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Contact :
Église St Louis
51 Rue Jean Macé, Brest
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01

Crédit photo : Jean Pascal Retel

Kids Sonatine

Kids Sonatine
spectacle jeune public – à partir de 3 ans

samedi 14 octobre 2017 | 11h00 & 16h00
dimanche 15 octobre 2017 | 11h00 & 16h00
Mercredi 18 octobre | 15 h 00
la maison du théâtre


Nicolas Desmarchelier guitare, dessin-sonore
Christian Pruvost trompette, objets-sonores

Et si on partait ailleurs… À la croisée des chemins, au cœur d’un no man’s land de sons et de traces. Des sons de toutes natures ; soufflés, grattés, frottés… Des traces abstraites qui se dessinent sous nos yeux, au sol et sur les murs. 2015, Nicolas Desmarchelier et Christian Pruvost sont conviés à animer et à participer à un atelier artistique dans une école primaire…

Ils y découvrent des enfants impliqués, curieux et sont impressionnés par leur sens de l’écoute et le respect mutuel dont ils font preuve lors de cet échange artistique portant sur l’improvisation et le dessin abstrait. L’idée de Kids Sonatine naît suite à ce moment marquant pour les deux artistes.

L’orchestre se compose d’une trompette, d’une guitare classique, d’une guitare électrique, d’un ensemble d’objets sonores et d’un dispositif de dessin réalisés en direct au sol ou vidéo-projeté. En dialogue constant avec le son, le dessin trace, au fur et à mesure de la représentation, le décor du spectacle. Au fil d’un dialogue sans mots, Christian Pruvost avec sa trompette et ses objets sonores et Nicolas Desmarchelier avec sa guitare et ses pinceaux, s’interpellent, se répondent et se bousculent au rythmes oscillant d’une sonate imaginaire.


Les informations pratiques :


Tarifs :
Unique : 6 € (adultes & enfants)

Contact :
La Maison du Théâtre
12 rue Claude Gouasdoué
Tél :
02 98 47 99 13

Crédit photo : Nicolas Desmarchelier

André Minvielle

ANDRÉ MINVIELLE

DU 5 AU 8 octobre 2017


André Minvielle voix


Un récital où l’imprévisible percussionniste et « vocalchimiste » vide son sac de scats, de raps avec accents et de chants en sons bien pensés.

Avec son « Bo vélo de Babel » abracadabrantesque, l’éternel complice de Bernard Lubat tend des fils entre chanson et jazz, scat et tchatche, blues et musette, rap et musiques traditionnelles, autour d’un axe central : l’oralité, la musicalité des langues et des parlers anciens ou nouveaux. Seul sur scène avec sa dégaine digne d’un Jacques Tati sonique, André Minvielle explore les petites musiques de la langue quand on la tire et se fait « facteur d’accents, facteur d’abcès en matière d’identité ». Armé de son savoir-improviser et de quelques instruments et percussions de fortune – dont une boite à boucle et une bouteille en plastique électrique – ce jongleur de syllabes parvient à plonger le spectateur dans un univers musical et poétique à nul autre pareil.


Les informations pratiques :


La tournée par date :
Jeu 5 oct – 20 h 30 : Cinéma de Port Lay – Île de Groix
12 € plein tarif / 10 € adhérent.es INIZI & demandeurs.ses d’emploi
Organisateurs : INIZI & MAPL
Ven 6 oct – 20 h 30 : L’Espace du Roudour – St Martin-des-Champs
16 € plein tarif / 13 € adhérent.es Roudour & Penn ar jazz / 6 € enfants – 12 ans
Sam 7 oct – 20 h 30 : Ty Skol – Crozon
10 € plein tarif / 5 € adhérent.es Amimuse & Penn ar jazz
Organisateurs : Amimuse Les amis de la musique
Dim 8 oct – 18 h 00 + VOÏ VOÏ Le Run ar Puñs – Châteaulin
Prévente : 13 € plein tarif / 11 € tarifs réduit & adhérent.es
Sur place : 15 € plein tarif / 13 € tarifs réduit & adhérent.es
Crédit photo : Caroline Pottier

Twins [The Bridge #0]

Twins [The Bridge #0]+ r. mitchell & w. guthrie
chicago now !

Mercredi 11 octobre 2017 | 20 h 30
Le Vauban


Fred Jackson Jr. saxophones alto & soprano
Makaya MacCraven batterie, électronique

Stéphane Payen saxophone alto
Edward Perraud batterie, percussions


C’est grâce à la symétrie que toutes les dissymétries sont possibles (et réciproquement) : ici deux saxophones aux hélices de papillons, aux élytres de fusées, deux batteries diversifiées jusqu’à faire de toute surface des miroirs magiques. Ils se jouent ensemble de la pesanteur comme de l’apesanteur.

Imaginez un plongeon, synchronisé, du haut de la falaise des saxophones et des batteries. Imaginez des plongeurs que leurs saltos et leurs vrilles ralentiraient, un peu comme si ces figures en cascade finissaient par former un invisible échafaudage. Il y a les saxophonistes sagittaires et les batteurs trapézistes, s’assistant ou se contestant dans leurs tâches respectives, de passage de relais en passage de relais. Le sagittaire Payen avec le trapéziste McCraven, ou le trapéziste Perraud avec le sagittaire Jackson. Parfois les batteries installent leur campement et laissent les saxophonistes libres d’aller et de venir, de partir en reconnaissance : l’intendance suit, quitte à passer des rythmes en contrebande. Sagittaires et trapézistes sont géomètres dans la démesure.

À partir de 20 h 30, vous serez accueilli.es en musique par une formation issue de la classe Jazz du Conservatoire de Brest (Jessica Roumeur, Pauline Tassel, Philip Hardy, Christian Barrazza)
Le duo
Roscoe Mitchell & Will Guthrie jouera en seconde partie de soirée.

Découvrez The Bridge, le programme d’échanges culturels et bien plus encore.


Les informations pratiques :


Tarifs :
. en réservation :
plein 17 € / réduit 14 € / adhérent.es : 11 €
. sur place, compter 2 € supplémentaire pour chaque tarif
ticket
Contact :
Le Vauban
17 avenue Georges Clémenceau
Penn Ar Jazz : 02 29 00 40 01
Crédit photo : Edward Perraud
site-logo-RADIO-u2